- Site officiel

Offre pour démarrage entre le 1er octobre et le 1er décembre 2020
Potentialités des séries pluriannuelles Sentinel à haute résolution pour une meilleure connaissance des dynamiques des jachères en Afrique de l’Ouest.

Organisme, laboratoires d'accueil : UMR TETIS – Territoires, environnement, télédétection et information spatiale https://www.umr-tetis.fr/index.php/fr/


Encadrement :
Directrice : Agnès Bégué (CIRAD, UMR TETIS)
Encadrants : Raffaele Gaetano (CIRAD, UMR TETIS), Louise Leroux (CIRAD, UR AIDA) Ecole Doctorale: ED GAIA n° 584 - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Université de Montpellier)
Profil souhaité :
Prérequis : Le sujet demande des compétences autour des méthodologies de traitement et d’analyse de données de télédétection, ainsi qu’une maîtrise des outils de développement informatique liés à ces activités (apprentissage automatique, algorithmie et programmation). Une expérience sur l’application de la télédétection à l’agriculture serait un plus.
Formation recherchée : toutes formations (master ou ingénieur) fournissant des bases solides en télédétection et ses applications aux domaines de l’agriculture, l’environnement et/ou l’aménagement du territoire. Les candidats ayant un parcours autour des science des données et de l’intelligence artificielle ayant une expérience en télédétection seront également pris en considération.
Environnement de travail : le doctorant sera amené à travailler principalement avec des outils de développement informatique (langage Python de préférence, modules pour l’apprentissage automatique et librairies de traitement d’images de télédétection telles que l’Orfeo Toolbox). Des mission de terrains sur les sites d’études en Afrique de l’Ouest sont également envisagées.
Le candidat devra avoir un bon niveau d’anglais à l’écrit (rédaction d’articles scientifiques dans de revues international), et un niveau suffisant à l’oral pour communiquer de façon autonome avec des partenaires étrangers.