- Site officiel

ASCAS
Apport du nouveau capteur radar Sentinel 1 à la Caractérisation des paramètres du Sol en milieux agricoles
Le projet "ASCAS" se situe dans le contexte des questions posées sur la dynamique des hydro-systèmes.

Il concerne la surface du sol, interface majeure dans la phase continentale du cycle de l’eau, dont la complexité et les interactions à différentes échelles sont loin d’être suffisamment comprises et prises en compte dans les modèles.

Ce projet consiste à étudier et à valider le potentiel du nouveau capteur radar Sentinel-1 et ses performances en terme de répétitivité pour la caractérisation des états de surface (EDS) du sol.
Les EDS et en particulier l’humidité et la rugosité exerce une influence fondamentale sur la répartition de la pluie entre infiltration, rétention superficielle et ruissellement. Il a un rôle essentiel dans les processus hydrologiques de surface et ceux associés à l’érosion et aux processus d’évapotranspiration.

La caractérisation et la prise en compte de ces conditions de surface constituent actuellement un enjeu important pour la modélisation à base physique des processus hydrologiques ou pour le couplage surface-atmosphère.

 

 Objectifs spécifiques

Le principal objectif de ces mesures est d’analyser le potentiel de cette nouvelle technique dans l’estimation des paramètres géophysiques sur les surfaces terrestres.

Dans notre cas, il s’agit particulièrement des surfaces continentales  :

Valider et interpréter les données du nouveau capteur actif Sentinel-1. Cette validation sera basée sur une large base de données expérimentales de terrain
Analyser les synergies possibles entre données actives de Sentinel-1 et passives (Sentinel-2) dans le but de proposer une estimation de l’état hydrique avec les meilleures résolutions spatiale et temporelle possibles. Une méthodologie basée sur les réseaux neurones et combinant des données HR Sentinel-1 et Sentinel-2 sera développée dans le but de proposer une cartographie de l’humidité à une résolution spatiale de 1 km. Les cartes d’humidité basses résolutions fournies par SMOS et SMAP pourront être utilisées pour insérer une information a priori sur l’humidité du sol et améliorer ainsi la cartographie de l’humidité.
Assimiler des données issues de la télédétection, en particulier humidité du sol et NDVI/LAI, dans les modèles de surface.

INFOS PROJET

Date de début de projet : 01/01/2018 
Date de fin de projet : 31/12/2019
Partenaires/organismes associés : 
Leader du projet : TETIS - Irstea
Autres équipes impliquées : Cesbio,  CNRS 
Axe(s) de recherche TETIS : ATTOS
Responsable projet TETIS : Nicolas Baghdadi 
Autres participants TETIS : Mohammad El Hajj
Organisme porteur au sein de TETIS : IRSTEA
Pays, région d’étude : France,Tunisie
Commanditaire : CNES
Source de financement : TOSCA