- Site officiel

Thésard : Marion Haramboure
Contact - Lieu d'accueil : CYROI, 2 rue Maxime Rivière, 97490 Sainte-Clotilde, Ile de la Réunion
Tél. : 02 62 93 88 26
Organisme d'accueil : CIRAD
Directeur(trice) de thèse : 
LABBE Pierrick
Encadrement à Tetis : Annelise Tran (CIRAD)
Autre(s) encadrant(s) :
Pierrick Labbé (ISEM), Thierry Baldet (CIRAD-UMR ASTRE)
Axe(s) Tetis concerné(s) :
AMoS
Contexte/Cadre du thésard : Projet REVOLINC (revolinc.cirad.fr)
Début - Fin : 10/2017 - 10/2020

 

Résumé : Le moustique tigre, Aedes albopictus, représente une menace sanitaire par la transmission de maladies virales humaines. Malgré l’existence de moyens de lutte, la maîtrise des populations d’Ae. albopictus reste un enjeu contraint par une connaissance fine de leur dynamique dans l’espace et le temps. Dans ce contexte, les modèles mathématiques sont des outils de choix pour tester et optimiser ces stratégies de contrôle.
L’objectif de cette thèse était d’explorer les effets des méthodes de contrôle sur les populations d’Ae. albopictus en milieu tropical (La Réunion) et tempéré (Montpellier). L’étude s’est basée sur modèle déterministe détaillant l’ensemble du cycle de vie du moustique, piloté par le climat et l’abondance de gîtes larvaires. Nous avons intégré au modèle les effets de différentes méthodes de lutte sur la dynamique des populations d’Ae. albopictus.
Une attention particulière a été portée aux méthodes basées sur des lâchers de mâles stériles. L’analyse du modèle nous a permis de mieux comprendre et identifier les stratégies de lutte efficaces en terme de réduction et résilience des populations d’Ae. albopictus, afin de les optimiser en conséquence.
Les stratégies de lutte intégrée ont pour objectif final de prévenir l’émergence d’épidémie. C’est pourquoi le modèle de dynamique des populations à La Réunion a été couplé avec un modèle épidémiologique. Des études supplémentaires devront être réalisées pour ajuster les prédictions du modèle avant de pouvoir étudier l’impact de stratégies de lutte intégrée sur la transmission de la dengue.

Devant le jury composé de :
          Elisabeta Vergu, Directrice de recherche, INRAE Paris Rapportrice
          Patrick Mavingui, Directeur de recherche, CNRS Rapporteur
          Célestine Atyame Nten, Maitre de Conférence, Université de La Réunion Examinatrice
          Didier Fontenille, Directeur de recherche, IRD Examinateur
          Hélène Thebault, Gestionnaire de la lutte antivectorielle , ARS Invitée
          Jérémy Bouyer, Directeur de recherche, AIEA Invité