- Site officiel

 

JEU
20
FEV

A partir de 11h00 , en salle Saltus.

Café DOC avec Audry MBOCK NEMBA,doctorant à l'IRD Espace-Dev, encadré par Gilbert David (IRD) et Minette Tomedi-Tabi (Univ. Douala)fera une présentation de sa thèse intitulée :

Titre de la thèse :  "Entre dynamique d'exploitation des stocks de poissons et perceptions d'acteurs : Étude de cas dans la région du Littoral, Cameroun, Afrique centrale."

Résumé : Dans un contexte mondial marqué par des captures stagnantes des produits halieutiques, avec une demande en protéine de plus en plus croissante. Ces besoins liés à la démographie rendent plusieurs pays du Sud dépendant des importations.

En Afrique, la situation est encore plus inquiétante dans les pêcheries, avec l’expansion du développement industriel qui a pris des marges depuis le début du XXIème siècle. Le Cameroun, pays côtier situé en Afrique centrale, au cœur du Golfe de Guinée, n’est pas en reste de cette tendance mondiale.

Sur son littoral, l’activité de pêche artisanale maritime est complexe, dans la mesure où les pêcheurs marins étrangers sont majoritaires par rapport aux camerounais, les pratiques - techniques de pêches, et les captures restent peu contrôlées. Dès lors, l'interrogation se pose sur l’absence de données scientifiques récurrentes nécessaire pour une connaissance de la ressource, des usages aquatiques et une gestion durable de l’activité de pêche maritime.

En d’autres termes, le niveau d’exploitation des ressources ichtyologiques marines (poissons marins) est-il en accointance avec les normes nationales et internationales ? Comment s’organise l’activité de pêche face à l’arrivée des pêcheurs étrangers, des projets structurants et d’aire marine protégée sur le littoral ? La présente recherche vise l’amélioration de la gestion des pêcheries et de la biodiversité marine..