- Site officiel

Ouverture du Symposium AgriNumA
AgriNumA'2019 

Ouverture du Symposium AgriNumA

Ouverture officielle du symposium par 2 scientifiques du Cirad
Pascal Bonnet et Mathieu Roche en présence de M. le Ministre de l'Agriculture du Sénégal et M. le DG du , de l', de et de l'

Pour en savoir plus

 
Sciences marines et littorales en Occitanie
Agropolis 

Sciences marines et littorales en Occitanie

Les dossiers d'Agropolis International (n° 24 - février 2019)
Apports de la télédétection et des nouvelles approches« Big data » dans la surveillance des régions côtières Modélisation, simulation,
prévision à l’ère du big data

 

Les régions côtières méditerranéennes sont des écosystèmes sensibles, importants d’un point de vue économique (tourisme, pêche, aquaculture, loisirs). Ces régions sont pourtant surexploitées et soumises à de fortes pressions environnementales et anthropiques. Aussi, leur suivi environnemental est indispensable.
Les données de télédétection constituent une importante source d’informations pour la surveillance des territoires côtiers. Les observations satellitaires répétées permettent de suivre l’évolution dans le temps d’une zone de façon systématique (p. ex. changements côtiers, croissance, modification de la couverture terrestre, surveillance des habitats naturels).
Quand la répétabilité des observations satellitaires est garantie (le programme Copernicus offre des images satellitaires/optiques/radar à une fréquence inférieure à la semaine), il est possible de détecter les évolutions spatio-temporelles et d’en déduire leur dynamique, mais aussi de détecter des objets d’intérêt et de les catégoriser.
En outre, la télédétection produit des informations multi-sources et multi-échelles. Différents types de capteur existent (optique, radar, multispectral, hyperspectral, LIDAR) ; chacun fournit des informations complémentaires pour décrire des phénomènes physiques. Par ailleurs, l’acquisition peut se faire à différentes échelles spatiales, depuis une très haute résolution spatiale (0,5 à 1m) à une résolution moyenne (100 m)...

Pour en savoir plus

 
Action MADICS - MACLEAN -
Action MADICS MACLEAN 
Irstea - SISO

 

 

 

Dino Ienco (Irstea - SISO) est nouvellement responsable d’une action MADICS : MACLEAN: MAChine LEarning for EArth observatioN.
L’objectif principal de cette action est de mettre en place une dynamique d'échange entre des experts en Sciences de l'Environnement et Télédétection et des experts en Science de Données (STIC) pour relever les nouveaux défis liés aux systèmes modernes d’observation de la Terre (grande quantité de données à différentes échelles spatiales, temporelles et spectrales, nuage de points 3D, fusion de données multimodales, etc.).
L'animation est orientées autour de trois aspects principaux :
          i) méthode d'apprentissage automatique pour un seul capteur
          ii) méthode d'apprentissage pour des séries temporelles d'imagerie satellitaire et
          iii) méthode d'apprentissage pour de la fusion de données multi-capteurs (séries temporelles et capteur mono-date).
Plus d'informations sur :  http://www.madics.fr

 

 

 

 

 

International workshop Soc2Net
International Workshop Soc2Net
Le 11 juin 2019

Roberto Interdonato (Cirad - SISO) co-organise le workshop Soc2Net : International workshop on Modeling and mining Social-Media-driven Complex Networks (June 11, 2019, Munich, Germany).
Le but de ce workshop est de réunir des chercheurs intéressés par l'exploration de différentes perspectives et approches pour fouiller des réseaux complexes modélisés à partir des médias sociaux, l'analyse du comportement et de l'évolution des utilisateurs dans ces réseaux, et la construction de modèles pour évaluer ces différentes approches. 
Plus d'informations sur : 
http://events.dimes.unical.it/soc2net/

 

 

Teledecirstea
Teledecirstea

Rencontre nationale de Télédétection des agents et UMR IRSTEA.


L'objectif de cette rencontre est de permettre de partager les travaux en cours et à venir au sein de l'institut. 

Les contributions attendues pourront aborder aussi bien des aspects thématiques (biodiversité, forêt, eau, agriculture, risques) que techniques/méthodologiques (fusion multi-capteurs, calcul haute performance, assimilation de données dans modèles). 

Nous programmons aussi d'inviter des intervenants INRA dans le cadre de ce séminaire, afin d'offir un terrain de discussion autour du rapprochement entre les deux instituts.

Partenaires : Irstea - INRA - THEIA - GEOSUD
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

liens ext Site web

 

2019 Irstea Campagne de mobilité interne
Irstea 
Campagne de mobilité interne 22/02/2019 

 Ouverte jusqu'au 22/02/2019

Pour consulter les profils et postuler sur ces postes et pour obtenir toutes les informations sur les autres postes actuellement ouverts à la mobilité,
Lien vers la page recrutement / mobilité Irstea : https://www.irstea.fr/fr/nous-rejoindre/mobilite-et-recrutement-handicap  
Lien direct vers la fiche de poste :  https://www.irstea.fr/fr/nous-rejoindre/mobilite-et-recrutement-handicap 
Cette proposition est ouverte jusqu'au 22 février 2019.

 

 

Revue Plos One en mars 2018
National
Geographic
Revue Plos One en mars 2018

Maxime Lenormand, chercheur Irstea à l'UMR Tetis a participé à une étude qui a fait l'objet d'un article
paru dans la revue Plos One en mars 2018.

Cet écrit vient d'être citée dans le National Geographic :
"Researchers Are Now Turning to Twitter to Track Immigrant Migration"  

 
 

 

Dossiers d'Agropolis International
Dossiers d'Agropolis
International

Numéro
23

Systèmes complexes de la biologie aux territoires 

Depuis une trentaine d’années, les systèmes complexes sont devenus un champ de recherche qui traverse l’ensemble des disciplines.

Pour cela, ce numéro des dossiers d'Agropolis International propose trois grandes parties dans lesquelles plusieurs travaux menés à TETIS sont décrits :
            La première partie traite de la donnée, parfois présente en grande masse, indispensable pour connaître l’état du système que nous étudions. 
            La deuxième partie aborde le fonctionnement des systèmes puisqu’il ne s’agit pas seulement de décrire (première partie) mais de comprendre comment les systèmes complexes fonctionnent.  
          Enfin, la troisième partie traite de l’utilisation de l’approche par les systèmes complexes pour résoudre les défis contemporains.

 
 
OCELET
OCELET
Langage métier  

Langage métier dédié à la modélisation de dynamiques spatiales

 

Ocelet est basé sur le concept de graphe d'interactions pour manipuler l'information géographique. 
Ocelet est doté d'un environnement de développement de modèles et de simulation : Ocelet Modelling Platform.
 Site web


Numéro spécial JDSA
Numéro spécial JDSA
DATA SCIENCE and ANALYTICS

L'information environnementale et plus généralement géospatiale est désormais fournie par le crowdsourcing mais aussi par les administrations publiques dans le cadre des politiques d'open data.

L'analyse de ces données reste difficile, en raison de leur hétérogénéité (structurelle, sémantique, spatiale et temporelle) et de la difficulté à choisir le «meilleur» processus de découverte des connaissances à appliquer, en fonction des besoins des experts en la matière.
Les défis de la science des données concernent la création, le stockage, la recherche, le partage, la modélisation, l'analyse et la visualisation de données, d'informations et de connaissances.
Dans le contexte de la science des données, les aspects spatiotemporels sont cruciaux pour gérer et exploiter les données, pour indexer et récupérer des informations et enfin pour découvrir et visualiser les connaissances.
En prenant en compte ces aspects spatio-temporels, des méthodes originales doivent être proposées pour traiter des données réelles et complexes provenant de différents domaines, par exemple, l'environnement, l'agriculture, la santé, l'urbain, etc.

Lien :  link.springer.com/article/10.1007/s41060-018-0105-2

 

Workshop LIRIMA - #DigitAg
WORKSHOP LIRIMA #DigitAg
Deux jours sur l’ "Agriculture numérique en Afrique"
Dans le cadre du LIRIMA, l'Inria International Lab en Afrique  en association avec le Cirad et l'Institut de convergence agriculture numérique #DigitAg

Ce workshop se déroulera au Cirad (Bâtiment 4, amphi Jacques Alliot)à Montpellier les 03 et 04 avril 2018.

Le LIRIMA, Laboratoire International de Recherche en Informatique et Mathématiques Appliquées, a été créé en novembre 2009, pour une durée de 5 ans, par Inria et sept autres institutions de pays d’Afrique subsaharienne et du Maghreb.
Durant cette période, le LIRIMA a regroupé dans des projets communs des chercheurs de ces partenaires africains avec des chercheurs d’Inria et d’autres organismes français et européens, sur le modèle des équipe-projets Inria.
12 équipes-projets, évaluées à mi-parcours et en fin de période, ont composé le LIRIMA pendant la période 2010-2014...
Voir le lien en cliquant ici

 

Voici l’édition d’un numéro spécial  qui pourrait aussi être d’intérêt
♦ Téléchargez ici le programme prévisionnel