- Site officiel

DES PROJETS NATIONAUX

L'UMR Tetis conduit des projets de recherche nationaux en collaboration avec ses tutelles ainsi que des agences nationales et des instituts de recherche.
Les domaines de recherche de l'UMR sont multiples : le traitement de séries temporelles d'images satellites, la modélisation, la cartographie des milieux naturels, etc.
 
FUTURHEALTHSEA
Scénarios de la santé en Asie du Sud-Est : maladies infectieuses, usage des terres et changements climatiques.

Objectifs

Le projet situé en Asie du Sud-Est a pour objectif de développer des scenarios de santé du futur mettant en œuvre l’approche One Health à l’interface homme-animal-environnement. En étudiant les impacts de l’intensification de la circulation le long du corridor économique (Thaïlande-Laos) sur l’évolution de maladies infectieuses (MI) d’intérêt pour la santé publique, le projet vise à :
        a) intégrer l’écologie et les sciences de l’environnement avec les sciences de la santé, le droit et les politiques publiques ;
        b) favoriser l’intégration des connaissances scientifiques à différents niveaux de décision (du régional au local) ;
        c) analyser rétrospectivement et de manière comparative la dynamique des MI associée aux politiques publiques, à l’usage des terres et aux changements liés à la biodiversité ;
        d) combiner des scénarios prédictifs basés sur la représentation de processus et des mises en récit de scénarios de santé basés sur les politiques publiques incorporant l’écologie des maladies, les pertes de biodiversité, les usages futurs des terres et le changement climatique.

Un rôle capital sera dévolu aux sciences de l’information, reposant sur un fort partenariat entre la France et la Thaïlande. Une base intégrée de données et de connaissances sera constituée, incluant trois types d’information :
         a) des données quantitatives (données socio-économiques à l’échelle du village, maladies infectieuses y compris les zoonoses, populations d’animaux domestiques, ressources issues de la faune sauvage, distribution des températures et précipitations et impact du changement climatique sur ces variables, sols, intrants agricoles comme les pesticides, herbicides et antibiotiques) ;
        b) un large corpus textuel composé de stratégies et cibles pour la mise en œuvre du droit international au niveau régional et national et de résultats de fouilles de textes sera généré, comprenant également des mesures prises à l’échelle locale et des éléments de droit coutumier ;
        c) des données qualitatives obtenues à partir d’entretiens et enquêtes conduites auprès des décideurs politiques et des chefs de communautés locales à propos de leurs perceptions et représentations de l’agriculture, de l’aménagement du territoire et de la construction d’infrastructure et de politiques de santé et de conservation.
Etant donné leur importance dans les dynamiques santé/environnement, les changements d’occupation des sols et de couvert végétal seront reconstitués sur près de trois décennies et projetés sur les décennies à venir à des échelles variées (région, habitats, paysages) en combinant différentes sources de données (incluant les produits satellites). Les interactions entre variables et informations seront identifiées et modélisées grâce à différents outils associant de simples corrélations (linéaires et non-linéaires), modélisant des causalités en réseau (réseaux Bayesiens et réseaux flous), des modèles épidémiologiques basés sur la représentation de processus et des représentations de connaissance.
Les bases de données et de connaissance et les modèles seront finalement utilisés pour produire des scénarios associant des prédictions et des mises en récit concernant les possibles impacts des stratégies et mesures juridiques et politiques sur la santé, la biodiversité et l’utilisation des ressources (agriculture, changement d’usage des terres et de couvert végétal, ressources vivantes).
Les preuves scientifiques résultant des résultats du projet seront diffusées parmi les décideurs publics et les chefs de communautés locales par l’intermédiaire d’ateliers de travail et de conférences. Ces preuves joueront bien sûr un rôle central afin d’aider les décideurs politiques, à différents niveaux, à associer les dynamiques des écosystèmes et les dynamiques des maladies infectieuses à des échelles spatiales différentes (villages, districts ou provinces transfrontalières) dans leur action publique.

Mots clés : Modélisation spatiale, scénarios, changement d'occupation du sol, épidémiologie, maladies émergentes

INFOS PROJET

Date de début de projet :
 01/01/2017
Date de fin de projet : 31/12/2021
Partenaires/organismes impliqués:  IRD, CNRS-GET, CNRS-ISEM
Axe Tetis : AMos
Responsable projet TETIS : Annelise Tran
Autres participants TETIS : Annelise Tran
Pays, région d’étude : Thaïlande
Commanditaire : ANR


Lien site web :

http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-17-CE35-0003